• FR
      • PL
      • EN
      • RO
      • ES
      • SV
Close

Comment reconnaître la classe d’abrasion (AC) des revêtements de sol Rigides ?

Lors du choix produit pour la maison, nous faisons de plus en plus attention aux paramètres techniques.

Dans le cas des revêtements de sol, il est extrêmement important de choisir des matériaux éprouvés aux propriétés adéquates. Rien de tel pour s’assurer un beau sol pour de longues années. La signification des paramètres techniques dédiés aux revêtements de sol est de mieux en mieux maîtrisée par les particuliers. Qui d’entre nous n’a pas eu affaire à l’abréviation « AC », communément comprise comme le degré de résistance des revêtements ? Que signifie réellement cette abréviation et peut-elle être trouvée sur les revêtements de sol rigides ?

L’abréviation « AC » suivie du nombre 3, 4 ou 5, est la désignation du paramètre appelé classe d’abrasion (Abrasion Class). Il s’agit de l’un des principaux paramètres décrivant la durabilité des revêtements de sol stratifiés. Dans ce cas, la résistance de la couche supérieure du stratifié est soumise au test Taber (norme EN15468:2013). Ce test consiste à fixer un échantillon de revêtement de forme ronde sur une plate-forme mobile qui tourne autour de son axe.  La surface de l’échantillon d’essai est mise sous le poids de disques abrasifs, qui viennent s’appuyer sur elle avec une certaine force. Au fil du temps, des cercles apparaissent sur le matériau testé, ce qui correspond à l’usure du matériau après un certain nombre de cycles. Plus le revêtement testé peut supporter de révolutions, plus sa classe AC est élevée.

La classe d’abrasion est parfois assimilée, à tort, à une évaluation objective de la durabilité du matériau.

En choisissant un sol de classe AC5, très résistant à l’abrasion, le consommateur croit avoir acheté un produit qui durera de nombreuses années. Rien de plus faux. La classe AC n’est que l’un des nombreux paramètres illustrant la durabilité du sol. Il peut arriver qu’un sol de classe AC5 puisse très mal se comporter après seulement 12 mois d’exploitation dans un restaurant par exemple.

Abrasion class

Sur la photo ci-dessus, est-ce la couche directement exposée à l’abrasion qui a été endommagée ? Et bien non. La détérioration résulte d’un lavage fréquent du sol, ayant pour effet l’absorption d’eau à la jonction des lames, ainsi que le gonflement de l’ame centrale. La classe d’abrasion ne s’applique pas du tout à de tels dommages.

Dans le cas des revêtements rigides, on n’utilise pas le paramètre AC pour identifier leur durabilité. Il existe une échelle alternative – la classe d’usage, qui est beaucoup plus précise. C’est un paramètre permettant de déterminer si un sol rigide spécifique conviendra à l’usage résidentiel, commercial ou même industriel.

Il existe trois classes de classification permettant d’attribuer des propriétés spécifiques à différents sols :

  • Classe 2 – classe pour les bâtiments résidentiels, ventilée en classe 21 pour le trafic léger, 22 pour le trafic normal et 23 pour le trafic intense
  • Classe 3 – classe commerciale dans la même classification 31, 32, 33 en fonction de l’intensité du trafic
  • Classe 4 – classe des installations industrielles, ventilée de la même manière, mais très difficile à atteindre en pratique

 

UNE ALTERNATIVE PROFESSIONNELLE – LES CLASSES D’USAGE

 

classe d’abrasion (AC)

Comment les classes d’usage se traduisent-elles pour l’application pratique d’un sol ?

Sur la base de la norme EN 16511, qui constitue une directive pour la pose de revêtements  de sol vinyle (multicouches, semi-rigides ou rigides) en système flottant, il est possible d’attribuer des classes d’utilité à des applications particulières :

classes d'usage

 

Cette classification permet de déterminer intuitivement quel type de sol conviendra à quel type de local.

La classe d’usage est un paramètre beaucoup plus complexe et exigeant. Pour déterminer la classe d’usage, 11 tests doivent être effectués, et la classe d’abrasion (AC) n’est que l’un d’entre eux.

La classe d’usage est plutôt objective – selon la fonction exercée par le sol, cette classe est influencée par bien plus de facteurs qu’une simple abrasion. Ces 11 tests comprennent, entre autres, un test de résistance aux objets qui tombent (large ball resistance test), un test de chaise (castor chair test), un test de résistance aux taches, un test de résistance au verrouillage des lames et un test de stabilité dimensionnelle en fonction des variations de température.

Pour déterminer les résultats du test d’abrasion que nous pouvons attendre d’une classe d’usage spécifique, nous utiliserons l’affectation suivante.

Taber results

Le nombre de cycles au cours du test d’abrasion – test Taber et la catégorie AC correspondante sont les suivants :

taber_AC

En pratique, le test est effectué jusqu’à ce que la couche supérieure soit élimée.
Bien entendu, il convient de rappeler que la structure des revêtements stratifiés diffère considérablement de ceux en vinyle et que les normes sont adaptées à la spécificité du matériau.

test Taber et la catégorie AC

 

Les sols Arbiton et Afirmax présentent une très haute résistance à l’abrasion, ce qui permet de leur attribuer la classe 33.

Bien qu’adaptés à la norme, les sols rigides peuvent atteindre jusqu’à 7000 cycles pour la collection Amaron, qui est l’équivalent de l’abrasion AC 5, et obtenir la classe 33. Les sols des collections Liberal et Afirmax, quant à eux, lors des tests d’abrasion atteignent des résultats permettant de leur attribuer la classe 33, mais en ce qui concerne les 10 autres tests, leur classe d’usage est 32. Il convient donc de rappeler que les classes d’usage sont un paramètre décrivant la durabilité du sol d’une manière plus précise.

Abrasion test results

 

Il est à noter que la résistance à l’abrasion n’équivaut pas à la résistance aux rayures. Ce sont deux propriétés bien distinctes. Mieux vaut opter pour des revêtements rigides dotés d’une couche protectrice spéciale qui augmente la résistance du sol aux rayures. Cette solution a été introduite par Arbiton dans les collections Amaron et Liberal. Titanium Nano Layer est une couche de vernis spécial qui augmente la résistance aux rayures de 30%.

titanium nano layer

En pratique, les revêtements revêtus d’une couche de Nano Titanium sont plus résistants aux rayures. Notamment en la présence de sable sur le sol ou de déplacement de meubles

Test rylca

 

En guise de résumé, la classe d’abrasion n’est certainement pas suffisante pour déterminer la résistance d’un sol. Ce n’est qu’en testant tous les paramètres techniques qu’il devient possible de déterminer si un sol donné est durable et s’il le restera pour des années à venir. Lors du choix des revêtements de sol rigides, optons pour ceux caractérisés par une classe d’usage élevée (23 ou 33), car c’est la garantie d’un sol irréprochable pour longtemps

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur email